Antioxydants

slide

Antioxydants

A comme antioxydants, R comme radicaux libres, ou comment notre corps joue au gendarme et au voleur.

Tout le monde ne cesse de parler d’antioxydants et des dangers des radicaux libres. Mais de quoi s’agit-il au juste, et pourquoi devrions-nous nous y intéresser? Pour résumer: les radicaux libres sont les voleurs et les antioxydants les gendarmes.

Les radicaux libres, voleurs et destructeurs
Les radicaux libres sont des molécules contenant de l’oxygène auxquelles il manque un électron. Afin de retrouver leur stabilité, elles volent un électron à d’autres molécules. La molécule ayant perdu son électron devient à son tour un radical libre, créant un cercle vicieux pouvant entraîner des dommages importants dans le corps: mort cellulaire, lésions de l’ADN, diminution de la protéosynthèse, altération des récepteurs (par ex. récepteurs de l’insuline).

Nous autres humains sommes constitués de près de 100 000 milliards de cellules attaquées chaque jour par des milliers de radicaux libres. Venus de l’extérieur, ils peuvent aussi apparaître dans le corps à cause du tabac, de l’alcool, d’une mauvaise alimentation ou du stress.

Les antioxydants, héros et sauveurs
C’est là que nos héros, les antioxydants, entrent en jeu. Ils donnent volontairement leurs électrons, protégeant ainsi les cellules saines. En outre, les antioxydants ne peuvent pas devenir eux-mêmes des radicaux libres, ce qui met fin à la réaction en chaîne de destruction dans l’organisme.

Vitamines, minéraux, oligo-éléments, enzymes et substances végétales sont tous des antioxydants. Ils sont présents dans les légumes, les herbes, les fruits, les baies, les pousses, les plantes sauvages et les huiles et graisses au naturel. En conséquence, les personnes qui se nourrissent d’aliments fraîchement préparés les plus naturels possibles emmagasinent chaque jour des antioxydants et protègent leur organisme.